Biscuit roulé au chocolat

Publié le par Laure

Aprés un premier essai concluant de biscuit roulé à la confiture de figues il y a quelques jours, je renouvèle l'opération cette fois- ci en version chocolatée !


Ingrédients pour le biscuit :

- 2 œufs
- 70 Gr de sucre en poudre
- 40 Gr de farine
- 1 cc de levure chimique

- 1 cc d'extrait de vanille


Mélanger les jaunes d'œufs avec le sucre et la vanille.

Ajouter la farine et la levure chimique.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Incorporer les blancs au mélange.

Etaler l'appareil sur une feuille de papier sulfurisée beurrée.

Enfourner environ 15 minutes à 180°.
Laisser refroidir à température ambiante en le recouvrant d'un torchon humide.

Procéder au décollage du papier sulfurisé à l'aide d'un pinceau humide.


Pour la garniture :

- 100 Gr de chocolat
- 1 oeuf
- 1 cs de sucre en poudre

- une pincée de sel

Faire fondre le chocolat coupé en morceaux.
Battre le blanc en neige avec une pincée de sel. Incorporer le sucre à mi- parcours tout en continuant de battre le blanc.
Dans un saladier, mélanger au fouet le chocolat et le jaune d'oeuf.

Ajouter le blanc et mélanger délicatement.

Etaler la mousse au chocolat sur le biscuit.

Rouler le biscuit dans un film alimentaire.
Laisser reposer au frais quelques heures. 

C'est prêt !
Avec la mousse au chocolat c'est extra ! et ca a quand même l'avantage d'être beaucoup plus léger qu'une crème au beurre... je crois que ma future bûche de Noël prend forme !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cindy 27/03/2010 15:36


j'adore, c'est délicieux !


biscottine 13/12/2008 00:52

Un grand classique mais c'est tellement bon, le tien me met en appétit! Bisous!

oranie 11/12/2008 15:28

Une petite part pour mon 4H ne serait pas de refus, lolll, biz

vestaromy 11/12/2008 06:52

Ce roulé m'a l'air divin !!!!!!

Marjolaine 10/12/2008 23:39

Ton biscuit est superbe. On voit tout de suite qu'il est réussi à la perfection, bien moelleux. Miam, ça donne faim à cette heure tardive. Gourmandise, quand tu nous tiens !